Du plaisir !

Classé parmi les sports de glisse, le snowscoot est un sport d’hiver devenu très tendance. Il consiste à descendre les pistes couvertes de neige avec un vélo adapté. Si vous êtes un passionné du vélo, ce sport ne devrait pas vous effrayer et pour les prochaines vacances d’hiver, vous pouvez en pratiquer. Le snowscoot est né dans les années 90 et peut se pratiquer dans les stations d’hiver, sur les mêmes pistes que ceux du ski alpin ou du snowboard. Les plus osés le pratiquent même hors-pistes. Le vélo pour ce sport ne ressemble pas aux vélos que l’on voit tous les jours, car il est adapté pour la neige avec ses planches similaires à ceux d’un snowboard.

Apprendre le snowscoot

Pour se mettre à ce sport de glisse, il faudra apprendre à se tenir sur le vélo adapté au snowscoot. Il faut se tenir debout derrière le guidon et fléchir légèrement les bras et les jambes. Pour une maîtrise parfaite, il ne faut pas oublier d’attacher le leash à la jambe, car ceci va vous servir d’appui. Lorsqu’on entre dans un virage, le mouvement doit être similaire à ceux que vous faites lorsque vous prenez un virage avec un vélo normal. Autrement dit, il faut tourner légèrement le guidon et mettre le poids du corps vers l’intérieur si ceci est nécessaire.

Les équipements nécessaires

Pour votre sécurité, vous ne devez pas oublier le casque. Les experts de ce sport ne portent pas de protection dorsale, mais celui-ci est très recommandé pour les débutants afin de minimiser les blessures. Vous devez également compléter votre équipement avec des protections pour les épaules et les coudes. Comme le snowscoot est un sport d’hiver, il ne faut pas oublier les gants, le bonnet, les lunettes ou le masque de protection.

Ils ont aimé cet article