Du plaisir !

Le violon est un instrument de musique avec un corps en bois, avec des cordes en matières synthétiques, en boyau ou en acier. Il est accompagné d’une baguette en pernambouc doté d’une mèche en crins de cheval. Ces différents éléments font que cet instrument est très fragile et un mauvais entretien peut réduire sa durée de vie, mais peut aussi avoir un impact sur son bon fonctionnement.

Avant de jouer

Nous négligeons souvent ce point, surtout lorsque le violoniste est un enfant, mais il est impératif d’avoir les mains propres avant de jouer à cet instrument. C’est la base de l’entretien du violon. Les mains humides, grasses ou mal propres peuvent contribuer à la dégradation de l’instrument. Si vous avez aussi l’habitude d’appliquer de la colophane avant de jouer, il ne faudra qu’une couche fine, et ce, régulièrement. Un excès de l’utilisation de la colophane peut nuire à la sonorité de l’instrument.

Après avoir joué

Ici, il ne s’agit pas uniquement de ranger son violon dans son étui après chaque utilisation. Il faut en faire plus et nettoyer l’instrument. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un chiffon doux et sec. Avec ce dernier, essuyez l’instrument et les cordes. Il ne faut surtout pas oublier de détendre l’archet et évitez au maximum de ne pas passer les doigts sur la mèche de l’archet. Pour le bon fonctionnement de l’instrument, pensez à changer régulièrement les cordes et la mèche de l’archet.

Ces gestes doivent être automatiques si vous êtes un violoniste. Cependant, si vous rencontrez des soucis avec l’instrument ou l’archet malgré tous ces soins, ne vous faites pas l’expert en tentant de réparer par vous-même l’archet qui se casse ou l’instrument qui s’encrasse. Il est conseillé de les rapporter à l’atelier pour ne pas amplifier les dégâts.

Ils ont aimé cet article