Du plaisir !

Ce n’est plus de la rumeur ni des suppositions, la musique a un impact positif sur la mémoire. Une étude finlandaise a prouvé les répercussions sur les facultés cognitives et émotionnelles du cerveau. Écouter de la musique quelques minutes par jour et pousser la chansonnette sont des moyens pour prendre soins du cerveau, stimuler la mémoire, mais aussi équilibrer les émotions.

Les expériences

Pour arriver à cette conclusion, ces chercheurs finlandais ont travaillé avec 89 binômes de patients atteints de démence légère et modérée et de soignants pendant 9 mois. Les binômes ont été répartis en deux groupes et le premier s’est mis sur un programme musical à base de chant et d’écoute de musique avec leur traitement habituel. Le second groupe a suivi les soins qu’ils reçoivent habituellement. Au terme de l’expérience, on a relevé les résultats psychologiques et ils ont également passé des tests pour évaluer leurs humeurs.

Le résultat

On a pu voir avec ces résultats que l’intégration de la musique au traitement a permis d’améliorer les différentes capacités cognitives, les fonctions exécutives et l’orientation des patients du premier groupe. Les patients de ce même groupe présentent moins de symptômes de dépression. La musique est efficace bien chez les personnes âgées que chez les jeunes moins de 18 ans. Une autre expérience a été pratiquée chez un patient atteint d’une démence plus légère et les résultats ont été plus palpables.

En bref, la musique peut être combinée à d’autres traitements pour stimuler les compétences cognitives et émotionnelles. Cependant, elle ne peut être considérée comme un traitement à part entière, car elle doit être combinée aux autres traitements que reçoit le patient. Certains médecins considèrent même la musique comme une thérapie pour que les personnes âgées et déficientes retrouvent un bien-être social.

Ils ont aimé cet article